Enter your search terms:

En 2020, utilisez le Design Thinking
pour préparer votre expédition sur Mars

J’ai le plaisir d’écrire le premier article de l’année sur le blog Swell : Ça commence par nous. Alors en 2020, qu’est-ce qu’on commence avec nous-même ?
Par un court bilan de l’année précédente, une petite phase de retour à soi et de régénération avant de se lancer plein d’énergie dans l’année émergente.

J’ai été convaincue par deux choses en 2019 : se jeter à l’eau et voir loin.

Lors de ma formation en Design Thinking à Londres, j’ai vraiment été enthousiasmée par le principe du « prototype ». Prendre des décisions rapides, produire, tester, améliorer. Et savoir tout de suite si cela fonctionne. Opérationnelle et concrète, l’approche permet aussi de sortir de sa zone de confort et, de peut-être se tromper.

Toujours à Londres, j’ai été ravie de rencontrer l’un des prototypes de Curiosity en visitant le musée du Design et son exposition temporaire « Moving to Mars ». Le robot a un petit air de Wall-E, je l’ai trouvé touchant et humble avec ses panneaux solaires sur le dos et ses petites roues dentées, tout équipé pour aller explorer seul le Mont Olympe.

Le design de la visite est parfaitement conçu pour les novices en astrophysique : nous plongeons dans la rétrospective de toutes les recherches et observations faites depuis des siècles sur la planète Mars, ensuite nous découvrons toutes les informations capitalisées à partir des dernières trouvailles faites par le robot pour mieux préparer notre expédition, et à la fin, nous ressortons convaincus qu’habiter sur Mars est une réalité plus proche que nous le pensons.

Alors pourquoi vouloir aller sur Mars alors que tant de choses sont à faire sur Terre ? Je me posais la même question avant d’aller visiter cette exposition. J’ai dû admettre en regardant par-dessus mon épaule dans l’histoire de l’humanité que notre nature est d’explorer ; malheureusement des pratiques déviantes font qu’aujourd’hui elle est aussi celle d’exploiter, sans restriction par certaines personnes ou entités.

moving to mars

Ça commence par nous, c’est sans doute commencer là où on est, savoir s’adapter au public le plus humble, ne pas avoir peur de partir de zéro.
L’important est d’avancer malgré tout en essayant de garder la naïveté et l’espoir de la nature de l’exploration originelle.

Alors que pourrions-nous faire en 2020 pour prendre garde à impacter moins notre environnement ?

Investir dans une gourde, apprendre à cuisiner des repas ayurvédiques de temps en temps, faites-les goûter autour de vous. Se restaurer les midis dans
des lieux qui favorisent le local, le biologique ou les produits de saison. Trop simple pour certains mais déjà très compliqué pour d’autres.

Se jeter à l’eau et voir loin. Agir maintenant, c’est avoir un impact sur demain. Aussi minime soit-il. Ne cédons pas aux sirènes du « de toute façon, ça ne sert à rien ».
Ayez conscience qu’un geste, une décision, ont des conséquences immédiates. A nous de les rendre les plus positives possibles pour notre environnement.

Priscilla RIPPE

Latest comments

Post a comment

14 + sept =

Défiler vers le haut